Travaux de calorifugeage : comment bénéficier de la gratuité ?

Travaux de calorifugeage : comment bénéficier de la gratuité ?

Avec la mise en place de la loi de Transition Énergétique pour la croissance verte, des aides sont proposées aux copropriétaires souhaitant entamer des rénovations dans leur immeuble. Un financement partiel, voire complet, des travaux est possible lorsque ceux-ci ont trait au domaine de la rénovation énergétique. Avec les Certificats d’Économies d’Énergie, des subventions englobant l’intégralité du montant des travaux de calorifugeage sont accessibles. Il s’agit de procéder à l’isolation des tuyaux de chauffage et d’eau chaude sanitaire au sein des parties communes de l’immeuble. Un isolant d’épaisseur importante permet de réduire vos factures énergétiques. Voici un point complet sur la marche à suivre pour obtenir la gratuité pour vos travaux d’économies d’énergie dans une copropriété.

Le principe des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE)

Parmi les dispositifs légaux en faveur de l’environnement figure une aide financière particulièrement utile, les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Leur principe est simple : les fournisseurs d’électricité, de gaz et de carburant sont soumis par l’État à des économies d’énergie afin de ne pas être sanctionnés par des amendes. Pour cela, ils rachètent les économies d’énergie octroyées aux particuliers à l’aide de fiches standardisées. Des courtiers vont ensuite faire le lien avec ces fournisseurs pour permettre aux copropriétaires d’un immeuble de bénéficier d’une prime énergie substantielle. Cette aide financière peut servir à payer la totalité des travaux de rénovation en matière de calorifugeage. Des critères sont néanmoins à respecter pour pouvoir bénéficier de la gratuité des travaux.

Les vérifications à effectuer

En échange des CEE transmis aux fournisseurs d’énergie, ou à des structures habilitées faisant office d’intermédiaires, le versement de la prime énergie finançant vos travaux de calorifugeage est possible. Cependant, il est important de se montrer vigilant en la matière pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Le syndic de copropriété doit tout d’abord référer des travaux envisagés auprès de l’assemblée générale ou du conseil syndical. Le but ici est d’obtenir à terme une réduction des factures énergétiques dans l’immeuble. Il est nécessaire de passer par une société fiable pour effectuer les travaux sur les réseaux de chauffage et d’eau chaude dans les parties communes. Des normes sont fixées, notamment pour la qualité de l’isolation, dans les deux fiches standardisées se rapportant à ces travaux, à savoir les fiches BAR-TH-115 et BAR-TH-131.

Vos travaux de calorifugeage gratuits

Entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans une copropriété n’a rien de difficile du moment que certaines grandes étapes sont bien suivies. Le projet de rénovation doit tout d’abord être validé par l’assemblée générale des copropriétaires. Il est possible ensuite de passer par une société mandatée pour effectuer des travaux avec les CEE. Un devis complet à 0 euro est alors transmis. Le calorifugeage est assuré par la suite par des professionnels qualifiés. Un audit de la qualité de l’isolation des tuyaux est diligenté une fois les travaux achevés pour garantir leur qualité et la fin des déperditions de chaleur dans les parties communes. Les CEE sont finalement délivrés à la société ayant réalisé les travaux qui peut ainsi récupérer le montant avancé.