Construction d’une maison écologique : les critères d’une maison « verte »

construction de maison écologique

Publié le : 21 février 20237 mins de lecture

Depuis quelques années, la question de l’écologie est devenue l’une des plus récurrentes. De nombreux moyens sont mis en œuvre pour rendre le quotidien plus écologique. La maison écologique fait partie de ces moyens qui sont de plus en plus plébiscités. Désireux de construire une maison écologique ? Voici quelques critères que doit respecter une construction pour être une vraie maison verte.

La taille de la construction

Lorsque vous désirez procéder à la construction de maison écologique en partant de rien, pensez d’abord à sa taille. Il va de soi qu’une gigantesque bâtisse est tout de suite moins écologique qu’une petite maison. Il serait donc préférable de la construire de petite taille, pour respecter au mieux le caractère écolo.

Les maisons écologiques s’avèrent être durables lorsqu’elles sont petites. La chaleur se contient mieux dans les petits espaces et vous n’aurez pas à dépenser des masses. C’est de ce fait l’idéal pour réduire le coût de la vie quotidienne et le budget initial de construction. Cela ne voudrait pas dire que vous construirez la plus petite maison qui soit ! Gardez juste en tête qu’en matière d’écologie, plus c’est réduit, mieux c’est !

L’emplacement de la maison écologique

Le critère de l’emplacement est justifié par la proximité que doit avoir votre maison avec les endroits que vous fréquentez. Si la majorité de ces endroits peuvent être atteints à la marche, en vélo ou avec un transport en commun, c’est déjà très écologique. De ce fait, choisissez un emplacement qui vous rapproche de votre travail, de l’épicerie ou de la garderie par exemple.

En outre, l’environnement de construction impacte également la construction de la maison. Les plans de votre maison écologique devront être réalisés en fonction de facteurs tels que :

  • Le sol et la flore.
  • La faune.
  • Les vents dominants.
  • L’ensoleillement.

Il est normal de s’y intéresser, car une maison écologique profite essentiellement de son environnement. Il en est de même pour l’orientation de la maison et particulièrement celle des pièces occupées. La facture énergétique en sera largement allégée. Votre cuisine par exemple pourrait être orientée vers le sud. Avec de grands vitrages, vous pourrez récupérer la chaleur et grâce à l’isolation de la maison, vous couvrirez une partie du chauffage.

Une isolation efficace et l’usage de sources d’énergie alternatives

L’isolation de votre maison écologique lors de sa construction pourrait vous paraître onéreuse. Mais c’est un investissement minime comparé aux économies que vous ferez chaque mois. L’isolation vous permet de réduire considérablement le poids de vos factures d’énergie. Sur budget-maison.com, vous pourrez avoir des renseignements supplémentaires sur les coûts à prévoir.

Il faut savoir que la ventilation et le chauffage d’une maison constituent environ 50 % de la consommation totale d’énergie. Une fuite d’air est vite arrivée, surtout au niveau des contours de fenêtres ou du sous-sol par exemple. C’est pourquoi c’est un pan de votre construction que vous devez prendre très au sérieux.

Les énergies alternatives sont également un bon moyen de revoir à la baisse vos factures énergétiques. Ce sont des sources d’énergie qui puisent dans votre environnement. Le cas le plus fréquent est celui des panneaux solaires. Le soleil est en effet considéré comme une source ultime d’énergie. Si vous désirez rendre votre maison verte plus écolo qu’elle l’est déjà, optez pour ce type d’énergie.

Sachez qu’il existe même certaines provinces dans lesquelles l’installation de panneaux solaires bénéficie de l’aide gouvernementale. En dehors de l’énergie solaire, vous avez aussi la capacité de profiter du pouvoir de la terre. On parle de géothermie.

Cette méthode, bien que moins célèbre que le soleil ou les éoliennes, continue de se répandre. Si elle peut entrer dans votre budget, n’hésitez pas ! La géothermie est l’une des sources d’énergie les plus prometteuses pour le futur.

Un choix responsable des matériaux de construction

Le dernier point de cette liste de critères porte sur le choix écoresponsable des matériaux de construction de maison écologique. Trois éléments importants sont à prendre en compte à ce titre. Il faut prioriser le respect de l’environnement, la bonne santé des habitants et la possibilité d’économiser de l’énergie.

Le matériel que vous choisissez devra répondre à ces trois critères pour une maison entièrement écologique. Trois principales matières renouvelables ont le vent en poupe pour les maisons vertes.

Le bois, en premier, possède l’avantage d’être facile à mettre en œuvre. Il réduit l’usage d’eau dans la construction et constitue un excellent isolant. L’évolution de l’architecture a même poussé les concepteurs à travailler le bois pour qu’il résiste au feu.

Le chanvre, en seconde position, est considéré comme la meilleure plante écologique. En plus de pousser facilement, cette plante ne nécessite que peu d’engrais et une petite quantité d’eau. Lorsqu’on la mélange avec de la chaux, cette plante, grâce à ses fibres, devient un matériau solide qui se calera bien entre vos planches de coffrage.

Enfin, la terre crue est une matière présentant une multitude d’avantages. Elle est renouvelable, ne pollue pas, peut se trouver localement et peut être recyclée. Elle absorbe et restitue correctement l’humidité. Son inertie thermique aide par ailleurs à réguler la température et son épaisseur en fait un excellent isolant thermique. Les fusionner serait même un projet de construction innovant. Un mélange de ces trois matériaux pourrait même faire grimper le prix d’une maison écologique, si vous comptez la revendre.

Pour coiffer le tout, pensez à installer un toit en verdure et des systèmes de collecte de l’eau de pluie. Ces deux derniers éléments entreront parfaitement dans votre projet écologique et aideront à atteindre votre but : construire une maison verte.


Plan du site