Scan 3d de bâtiment : effectuer une contre expertise d’assurance

Scan 3d de bâtiment : effectuer une contre expertise d’assurance

En ce moment, une assurance est devenue indispensable pour chaque individu, que ce soit pour un véhicule ou pour une habitation. Chaque propriétaire, après avoir construit une nouvelle maison, doit en souscrire une. Il doit choisir un contrat avec des conditions qui conviennent à ses attentes. Toutefois, afin d’éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux demander l’assistance d’un expert dans le domaine. L’assureur a comme rôle de couvrir les dégâts en cas de sinistre. Cependant, pour  bénéficier d’une indemnisation après un sinistre, il est  essentiel de contacter un spécialiste et de lui demander son assistance. En tant que professionnel, il aura comme rôle de faire un état des lieux afin de déterminer quel est le montant exact de l’indemnisation. Depuis quelques années, les experts dans ce domaine utilisent déjà les meilleurs outils, tels que le scan 3D de bâtiment. Malgré le fait que l’utilisation de cette nouvelle technologie soit la plus convaincante, en tant que propriétaire, vous devrez tout de même fournir certains éléments à votre agent.

Le scan 3 D de bâtiment : qu’est-ce que c’est ?

L’utilisation du scan 3 D de bâtiment est souvent réalisée par un expert assuré. Toutefois, cette intervention consiste en la numérisation 3 D après un sinistre. Si vous voulez bénéficier d’une indemnisation après une catastrophe naturelle ou autre, c’est une solution convenable. Vous devrez tout de même vous assurer que l’expert est bien mandaté par votre assurance. Il se chargera de donner un rapport détaillé sur l’état de l’établissement concerné. Il y ajoute en même temps les causes ainsi que l’ampleur des dégâts causés par le sinistre. Il a aussi comme responsabilité de définir le montant pour le dédommagement. Toutefois, selon les demandes des propriétaires, il peut également faire un contrôle des travaux précis. Pour que le rapport donné à la compagnie d’assurance soit clair et précis, l’expert a recours à l’utilisation du scan 3 D. Notons qu’avant l’intervention de cet agent, vous avez comme tâche de rassembler toutes les factures des achats et des rénovations suite aux endommagements de vos biens. Il ne faut pas non  plus oublier les actes notariés avec des photos des lieux après la catastrophe.

Comment l’expert réalise-t-il la numérisation en 3 D ?

La demande d’une contre-expertise bâtiment est réalisée par votre compagnie d’assurance. Elle a besoin d’un rapport détaillé pouvant l’aider à vous fournir les meilleures aides possibles. Le spécialiste qui effectue l’évaluation des lieux est le seul qui peut remettre le document à la compagnie. Pour y arriver, il utilise souvent la maquette en 3 D. C’est par cette dernière que se présente le scan en 3 D, qui recueille toutes les informations nécessaires. Avec l’outil faisceau laser, il a la capacité de reproduire l’état de chaque objet. Toutes les nouvelles inventions de la technologie sont pratiquées par le spécialiste en contre expertise de bâtiment.

La présentation du rapport d’expertise de l’agent

Lors de l’évaluation et de l’estimation, le spécialiste en contre expertise d’assurance prend en compte les moindres détails. C’est pour cette raison que vous devriez aussi y participer. Avant qu’il ne vienne chez vous et ne constate ce qui s’est passé dans les lieux, vous avez comme obligation de lui fournir quelques éléments, comme les circonstances du sinistre et les biens endommagés. C’est à partir de ces éléments qu’il réalisera l’étude. Il utilise par la suite le scan 3D pour démontrer que ce que vous aviez mentionné est bien réel. Une fois le travail terminé, il le remet tout de suite dans les mains de votre assureur. La compagnie se chargera d’analyser la situation selon votre version des faits et selon les études du spécialiste. Il déclenchera alors un processus d’indemnisation convenable. Il est indispensable de noter que chaque expert en expertise de bâtiment n’a pas comme obligation de vous fournir une copie de son scan en 3 D. Il a la possibilité de l’envoyer directement à l’assurance si c’est ce qu’il estime le mieux approprié au moment T. La compagnie se charge par la suite de vous proposer un montant  d’indemnisation. Lorsque vous acceptez la proposition, c’est là que le montant prévu est versé dans votre compte. Il se peut que le montant soit versé en plusieurs tranches, selon les convenances des deux parties.

Que se passe-t-il en cas de refus de la proposition de l’assurance ?

Vous avez parfaitement la possibilité de refuser la proposition d’indemnisation de votre compagnie d’assurance si cela ne vous convient pas. C’est la contestation d’expertise d’assurance. Dans ce cas, vous devrez faire appel à un autre expert pour réaliser une nouvelle évaluation, mais cette fois-ci, à vos propres frais. Généralement, suite à une contestation d’assurance, il est possible que l’indemnisation soit partagée entre les deux parties. Quoi qu’il en soit, lorsque la compagnie d’assurance vous fait une proposition, assurez-vous que cela corresponde aussi à ce qui était mentionné dans le contrat.