Isolation des combles en copropriété : Limiter les pertes de chaleur

Isolation des combles en copropriété : Limiter les pertes de chaleur

Le comble est un espace inhabité qui est placé sous le toit. Pour les logements anciens, l’isolation thermique est moindre, de la sorte, il peut être source de déperdition de chaleur plus ou moins conséquente. L’amélioration de l’isolation s’avère donc incontournable pour améliorer le confort intérieur et valoriser la maison.

Pourquoi isoler les combles ?

L’isolation des combles doit être une priorité pour optimiser le confort au sein d’un logement et réaliser des économies d’énergie jusqu’à 30 %. C’est aussi un bon moyen pour limiter son empreinte écologique. En hiver, les sensations de froid seront donc réduites, puisque l’air chaud ne peut pas s’échapper par la toiture, et en été, vous vous sentirez au frais chez vous grâce à une température ambiante toute la journée. En bref, vous pourrez maintenir une température constante au sein de votre habitation toute l’année. En outre, avec cette solution, vous pouvez améliorer la performance énergétique du logement, ce qui augmentera sa valeur. Il faut cependant noter que l’isolation des combles requiert un travail minutieux, voilà pourquoi il est déconseillé de le faire par soi-même. Il est plus judicieux de faire appel à des professionnels spécialisés dans ce domaine, ils ont suivi une formation adéquate pour assurer une installation suivant les normes en vigueur et dans les meilleures conditions. Il existe même des offres pouvant bénéficier d’un financement jusqu’à 100 %. Pour en savoir plus, cliquez ici. En tout cas, avant de réaliser des travaux immeuble sur les parties communes, l’accord des copropriétaires est indispensable.

Quelles sont les techniques pour isoler les combles ?

Selon la loi, les travaux d’isolation apportés sur un immeuble en copropriété sont partagés en tenant en compte du nombre de quotes-parts de chaque propriétaire. Tout le monde doit donc participer, car chacun profitera des économies d’énergie réalisées. Dans tous les cas, avant d’entamer des Travaux en Copropriété dans les parties communes, il faut obtenir 2/3 des voix au minimum. Pour la mise en conformité, la majorité est exigée.

On distingue plusieurs techniques d’isolation des combles qu’il faudrait choisir selon différents critères. Pour les combles perdus (non habités), vous pouvez vous tourner vers l’isolation au niveau du plancher du grenier en utilisant une laine isolante sur le sol des combles. Cette technique nécessite un peu plus de temps et coûte plus cher. L’isolation par soufflage consiste à souffler un isolant prenant la forme de flocons dans l’ensemble des combles (laine ou ouate de cellulose par exemple). Dans le cadre d’un comble aménagé (ou habitable), vous avez deux options : l’isolation des rampants par l’intérieur et l’isolation des rampants par l’extérieur (ou sarking). Cette seconde option est plus efficace et permet d’optimiser les espaces.

Comment bien préparer les travaux ?

Afin de bénéficier d’un travail de qualité au meilleur prix, il convient de mettre en concurrence les professionnels. Le bouche-à-oreille est le moyen le plus rapide pour dénicher un artisan fiable et compétent. Référez-vous également aux avis laissés par les autres clients ayant déjà eu recours au service du prestataire auparavant. Si les travaux parties communes requièrent l’investissement de chaque copropriétaire, il faudrait dans ce cas réunir les sommes nécessaires.

Pour isoler les combles sans débourser un euro, vous pouvez vous tourner vers les sociétés proposant un financement à 100 %. L’étude réalisée par des professionnels est généralement gratuite et le devis à 0 euro permet de simplifier les démarches, car vous n’aurez pas à avancer de l’argent au début des travaux. Pour connaitre si vous êtes éligible ou non, il suffit de remplir le formulaire mis à votre disposition ou vous inscrire sur un site proposant ce type de service. Ensuite, un artisan vous contactera pour programmer la visite technique et déplacera chez vous au moment convenu pour réaliser une expertise plus poussée. Après avoir reçu feu vert, les travaux peuvent commencer sans aucun décaissement. Alors, pourquoi débourser de l’argent pour l’isolation de vos combles si vous pouvez bénéficier d’un service gratuit ?