Comment choisir son collier de fixation en métal ?

Comment choisir son collier de fixation en métal ?

En inox ou en acier, votre collier Serflex est un peu moins plurivalent que son homologue en plastique, étant donné qu’il est moins souple. Cependant, sa résistance à l’arrachement est plus importante et il est réutilisable. Les colliers de fixation en plastique sont en général conçus en rilsan, nylon ou polyamide. Une fois serrés, ils ne s’enlèvent plus. Ce type de collier est souvent utilisé pour tenir entre eux des câbles. Les colliers en métal ou acier, par contre, sont à utiliser pour connecter des tuyaux en PVC, des câbles électriques et autres raccordements. Ces modèles métalliques sont disponibles dans des diamètres multiples. Mais comment les choisir ?

Qu’est-ce qu’un collier de serrage ?

Un collier de serrage permet d’assurer le bon raccordement et le bon fonctionnement d’une conduite. Les domaines d’application les plus habituels concernent la mécanique, la chimie, l’automobile et les électroménagers (lave-vaisselle, gazinière et autres). Un collier de fixation étant composé d’une vis de serrage, d’un support de vis, d’une bande de serrage, le principe de base reste le même. En effet, les différents modèles ont été conçus en vue de maintenir des tuyaux en place. Le produit existe en diverses matières pour divers usages. En acier ou en plastique, il intervient dans vos travaux en vue d’assembler ou de fixer entre eux plusieurs éléments. Il s’agit d’une pièce mécanique très utile, qui ne requiert pas forcément l’utilisation d’outillage particulier ni de grande préparation pour être mise en œuvre. Dans le domaine de la mécanique, la pièce est utilisée pour cerner des durites. Cependant, elle est autant utilisée sur les conduites hydrauliques, d’air comprimé et de gaz. Le choix de votre collier serflex en métal ajusté au bon usage doit dépendre de certains paramètres comme le type d’acier qui le constitue, le domaine d’application ainsi que la résistance à la corrosion et à la pression. La sélection se fera de manière naturelle, une fois ces paramètres passés en revue.

Le collier de fixation métallique et ses critères de choix

Le choix de votre collier Serflex doit tenir compte du domaine d’application. Si le principe de base est similaire, les différents modèles sont fabriqués dans le but de maintenir en place des canaux, qu’ils servent à transporter des fluides (agressifs ou non) ou de l’air comprimé. C’est là que les différentes propriétés des colliers de fixation entrent en ligne de compte. Le choix de l’outil doit également tenir compte de la résistance à la corrosion. En effet, son intérêt repose sur sa solidité accrue. Cependant, cela ne garantit pas le fait qu’il ne puisse pas être détérioré avec le temps. Ensuite, selon le milieu auquel le collier sera exposé, la destruction sera plus ou moins forte. Il est classé en 06 catégories (de W1 à W5, suivant la norme DIN 3014) en fonction de sa composition, et un niveau d’endurance à la corrosion correspond à chaque catégorie. Pour arrêter votre choix, en fonction de l’utilisation à laquelle vous destinez votre matériel, il est indispensable de connaître son niveau d’endurance à la corrosion qui vous indiquera s’il est susceptible de corroder et à quelle échéance. Néanmoins, n’oubliez pas de tenir également compte de la résistance à la pression. Un collier Serflex remplit son office s’il exerce une poussée persévérante sur le flexible qu’il maintient et annonce tout risque de fuite. Il faut une parfaite adéquation entre le collier et le flexible. Si le collier est assez énorme pour le diamètre de ce dernier, il aura tendance à se décontracter lorsque la poussée à l’intérieur du flexible est assez puissante. Et, inversement, s’il est trop bref, c’est lui qui va exercer une forte pression sur le flexible, avec un risque de désunion de ce dernier. Soyez précis et prenez vos mesures afin de ne pas lésiner sur la sécurité.

Les types de colliers de serrage métalliques 

Vous pouvez dès lors passer à la comparaison des divers types de colliers de fixation lorsque les différents paramètres ont été pris en considération. Il y a d’abord le collier Serflex à vis à bande ajourée ou pleine. Il s’agit du modèle convenant aux serrages sur tubes flexibles où une bonne imperméabilité est recherchée (exemple : circuit d’air ou d’eau). La variété des largeurs accepte des applications diverses en considérant évidemment les contraintes. Plus le vissage doit être robuste, plus la largeur du bandage doit être importante. Ce dernier correspond également à un diamètre de vis plus solide. Les domaines d’application de ce type de collier sont : le bricolage, le jardinage, les divers types de circuits d’eau dans l’industrie, l’aménagement de canots (cabine) ainsi que les ateliers de maintenance. Notez toutefois qu’il ne s’applique pas sur les moteurs d’automobile.

Les autres colliers de serrage métalliques également utilisés

Ensuite, il y a le collier à tourillon plein. Vous utiliserez celui-ci lors d’un vissage puissant sur des matières rigides ou dures. Il est un parfait choix pour les applications où les contraintes de sécurité et les pressions sont importantes. Ce modèle est réutilisable et bénéficie d’un démontage aisé. Il convient pour le transport de fluides, le refoulement et les pompes aspiration. Il est autant parfait pour les engins d’assainissement et de curage, cuves, citernes, pompes à projeter et à béton, conduites d’air comprimé. Il s’utilise aussi pour une fixation puissante sur tubes rigides et sur tuyaux armés ou souples. Enfin, il y a le collier doté d’une ou de deux oreilles. Celui-ci se monte rapidement et aisément. La forme distincte de ses chants diminue le risque de dommage de l’application. Son diamètre doit obligatoirement être sélectionné de telle sorte que le diamètre externe du tuyau empoigné sur l’outil se place à peu près au centre de la plage de vissage du collier. Ses domaines d’application sont les ateliers de service, de réparation et d’entretien. Il s’applique aussi sur les tuyaux de soudure, les câbles électriques, les tuyaux en plastique et/ou en caoutchouc ainsi que dans la construction automobile.

A chaque modèle son  type de fermeture et fixation

Si vous avez un collier de fixation en plastique, voici comment le fermer. Mais notez tout d’abord que ce type peut avoir une fermeture à crans. Avec celui-ci, vous n’aurez qu’à faire couler le lien dans la tête. La fermeture est alors graduelle. En général, vous n’aurez pas besoin de matériels mais uniquement de vos mains. Le serrage est facile et rapide. Néanmoins, chez certains modèles, la force seule de l’homme est insuffisante pour effectuer la fermeture. Il faudra alors recourir à l’utilisation d’une pince. N’oubliez pas de vérifier la largeur ou si les liens de serrage disposent d’un insert métallique. C’est aussi le cas pour les colliers d’installation. Pour un serrage optimal, l’usage d’une pince peut être sollicité. Les colliers de serrage en acier ou en inox, quant à eux, présentent des systèmes de fixations plus ou moins aiguës pour vos joints, selon le modèle : à tourillon, à ligature, à oreille ou à vis. Selon le type de fermeture, vous aurez peut-être besoin de matériels adéquats. Avec un collier de fixation à vis, vous aurez la possibilité d’assembler divers flexibles. Sa fermeture est à vissage et peut s’effectuer à l’aide d’un tournevis, à la main ou avec une pince. Grâce à la vis, vous pourrez serrer et relâcher le collier, à condition qu’il soit réutilisable. Facile à poser, un modèle à oreille, lui, sollicite l’usage d’une pince qui y est adaptée. La déformation de l’oreille va servir de vérification visuelle du vissage. Faites-y bien attention, l’outil n’étant pas réutilisable, vous ne pourrez donc pas revenir en arrière. Pour le collier à ligature, vous aurez à le faire passer autour des cordages à cerner. Suintez la tête dans l’anneau et à l’aide d’une pince adaptée, terminez le vissage. Le modèle à tourillon est celui qu’il faut si vous l’utilisez souvent. Son dispositif de fermeture est très simple et il ne sollicite l’utilisation d’aucun outil.