Bardage de bâtiment : focus sur le revêtement double peau

Bardage de bâtiment : focus sur le revêtement double peau

En construction comme en architecture, le bardage de bâtiment désigne le revêtement des murs extérieurs d’un immeuble ou d’une habitation. Au-delà de sa dimension esthétique, ce revêtement sert avant tout à protéger la façade d’un bâtiment du vent et des intempéries.

N’utilisant longtemps que le bois comme principal matériau de revêtement, le bardage se décline aujourd’hui sous forme de plaques de métal ou de matériaux composites (panneaux stratifiés HPL, panneaux fibrociment, panneaux composite aluminium…)

Parmi les différents types de bardage, le bardage double peau est certainement celui permet le mieux d’optimiser l’isolation et l’étanchéité d’un bâtiment. Comment fonctionne le bardage double peau ? Quels sont ses principaux avantages  ? Comment procéder à sa mise en œuvre ? Voici de premiers éléments de réponses.

Qu’est-ce qu’un bardage double peau

bardage batimentÀ la différence d’un bardage simple, le bardage double peau est constitué de deux parois verticales, entre lesquelles est généralement disposé un isolant thermique et/ou phonique.

Fixée sous une ossature métallique, une première paroi verticale fait office de peau intérieure. Un matériau isolant (isolants rainurés Rockbardage ou Cladisol) est ensuite fixé sur cette première peau de façon à limiter drastiquement le phénomène de ponts thermiques. Jouant le rôle de deuxième peau, un second bardage est ensuite fixé à ce matériau isolant.

Le choix de revêtement pour ce bardage « seconde peau » sera également déterminant puisqu’il impactera forcément l’apparence extérieur du bâtiment. En fonction du budget et de la sensibilité du propriétaire en matière d’esthétique, cette seconde peau pourra être constituée de métal, de bois ou de matériaux composites (panneaux stratifiés HPL, panneaux de fibrociment, panneaux composite aluminium…)

Bardage de bâtiment, pourquoi choisir les revêtements double peau

La simplicité de construction, et par conséquent la réduction des coûts de chantier, est sans aucun doute le premier atout du bardage double peau.

En effet, quand une construction traditionnelle nécessite forcément de monter des murs maçonnés, le recours à un bardage double peau permettra de réaliser la structure, l’habillage intérieur, l’isolation et l’apparence extérieur d’un seul et même mouvement. Le chantier de construction n’en sera alors forcément que plus rapide et moins coûteux.

Par rapport au bardage simple, cette technologie de bardage double peau offre également des performances thermiques bien supérieures. Grâce à elle, il est possible de choisir l’épaisseur et le type d’isolant thermique renfermé entre les deux peaux que forment les parois intérieures et extérieures.
En sélectionnant une épaisseur suffisante (au moins 300 mm) et un isolant de qualité, il sera alors possible d’optimiser l’isolation et l’étanchéité du bâtiment en annihilant complètement les ponts thermiques.

Bardage double peau : quel professionnel contacter ?

Bien plus complexe à mettre en œuvre qu’un bardage simple, un chantier de bardage de bâtiment double peau nécessite forcément de faire appel à une entreprise professionnelle spécialisée dans ce domaine.
Que votre projet de bardage double peau concerne une maison individuelle ou un bâtiment commercial, vous aurez tout intérêt à prendre contact avec une entreprise spécialisée dans l’enveloppe de bâtiment (couverture, étanchéité et bardage).